• Michel Strogoff

     

    Michel Strogoff

     

    Le grand-duc, frère du tsar, est bloqué dans la lointaine ville d'Irkoutsk, dont la garnison est assiégée par les hordes tartares révoltées contre le pouvoir central.
    Ivan Ogareff, colonel de Sa Majesté, est à la tête de cette révolte et cherche à soulever la Sibérie et l'ensemble de la Russie. Pour prévenir son frère de cette traîtrise, le tsar envoie Michel Strogoff, capitaine des courriers du tsar.
    Strogoff va parcourir plus de cinq mille kilomètres, affrontant de multiples obstacles et vivant d'extraordinaires aventures. Il voyage avec Nadia, une jeune fille qu'il a rencontrée sur son chemin et qui se rend aussi en Sibérie.

    Leur chemin croise sans cesse celui de deux journalistes occidentaux : le Français Alcide Jolivet et l'Anglais Harry Blount.
    Michel Strogoff est capturé ; pour le punir on lui brûlé les yeux. Désormais, c'est Ogareff qui se fait passer pour le courrier du tsar ! Mais conduit par Nadia, Michel Strogoff, qui recouvre la vue, dénonce la supercherie à temps et arrive enfin à Irkoutsk.

      

    Michel Strogoff

     

    Roman spécialement rédigé à l’occasion de la visite du tsar à Paris, et a d’ailleurs reçu l’approbation de la Russie avant sa parution.

    À travers d’extraordinaires péripéties, le plus souvent dramatiques, Jules Verne tient en haleine un lecteur conquis non seulement par les nombreux rebondissements de l’intrigue, mais aussi par la découverte des magnifiques et immenses paysages dont regorge la Sibérie.

    Difficile de concevoir un ouvrage de Jules Verne sans une vision futuriste, sans mathématiques et autres sciences de la physique, sans voyages à la découverte d’endroits plus reculés les uns que les autres, sans même l’existence d’océans, de volcans, de séismes et autres éléments en furie … Quelle stupeur de se lancer dans la lecture de « Michel Strogoff » qui, à la fois grandiose, intense et déconcertant, captive le lecteur ou au contraire fait naître en lui les plus vives angoisses tant le roman semble éloigné de tout ce qu’a pu écrire l’auteur jusque-là.

    Michel Strogoff

    Jules Verne ne connaissait pas les pays d'Europe orientale : la description de tous les paysages traversés par le héros est le fruit de ses recherches  et entretiens qu'il eut avec J. Arago, ancien explorateur devenu aveugle.

    Michel Strogoff possède toutes les qualités d'homme, vaillant, courageux, solide comme un roc, fidèle à sa patrie, valeur qu'il met au-dessus de tout pour expliquer son attitude souvent discrète et taciturne. Michel Strogoff est présenté comme un personnage élevé à la dure, grand et fort, au caractère bien trempé

    Ce roman dut son succès à deux éléments : la découverte et l'évocation de ces contrées barbares ainsi que la présence d'un personnage tel que Michel Strogoff. Celui-ci représente le héros au sens noble, téméraire, fidèle au tsar, intrépide. La France découvrait alors la littérature russe, notamment avec Pouchkine et Gogol. Nul doute que cela profita à Michel Strogoff.

    Michel Strogoff


    Mais c'est surtout le formidable succès que remporta la pièce de théâtre tirée du livre par Jules Verne lui-même qui assura la célébrité de l'oeuvre.

    **********

    Extrait

    L'hiver sibérien est bien entendu présent tout au long de ce grand roman. Michel Strogoff nous en parle :

    " Qu'importe ! L'hiver est l'ami du Russe.
    Oui,Nadia, mais quel tempérament à toute épreuve il faut pour résister à une telle amitié ! J'ai vu souvent la température tomber dans les steppes sibériennes à plus de quarante degré au-dessous de glace ! J'ai senti, malgré mon vêtement de peau de renne, mon cœur se glacer, mes membres se tordre, mes pieds se geler sous leurs triples chaussettes de laine ! J'ai vu les chevaux de mon traîneau recouverts d'une carapace de glace, leur respiration figée aux naseaux.
    J'ai vu l'eau-de-vie de ma gourde se changer en pierre dure que le couteau ne pouvait entamer ! ... mon traîneau filer comme un ouragan ! Plus d'obstacles sur la plaine nivelée et blanche à perte de vue ! Plus de cours d'eau dont on est obligé de chercher les passages guéables ! Plus de lacs qu'il faut traverser en bateau ! Partout la glace dure, la route libre, le chemin assuré ! "

    **********

    Un roman captivant, tant par la traversée de la Sibérie en compagnie de la belle Nadia Fédor et du traître Ivan Ogareff qui cherche à stopper à tout pris la mission de Michel Strogoff.

    Michel Strogoff

    N'oublions pas le duo de journalistes : Harry Blount, journaliste pour le Daily Telegraph et Alcide Jolivet, journaliste français correspondant pour sa cousine, Madeleine qui représentent le courage et la détermination pour informer à tout prix au mépris du danger. Un clin d’œil pour la profession qui de nos jours prend de plus en plus de risque dans le but de nous informer sur une actualité brûlante.

    Michel Strogoff

     Un roman qu'il faut (re) découvrir de toute urgence


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :