• La maison à vapeur

    Un ingénieur anglais propose au colonel Munro, qui a participé à l'écrasement de la révolte des Cipayes un voyage au nord de l'Inde à bord d'un véhicule extraordinaire qu'il a conçu et construit pour le Maharadjah de Bhoutan et qu'il a pu racheter à bas prix après la mort du commanditaire. Il s'agit d'un gigantesque éléphant à vapeur tirant deux wagons de tout confort et qui roule sans avoir besoin de voie ferrée. Ce train est même amphibie. Munro donne son accord et ils partent accompagnés en particulier de leur amis, un invité français, Maucler et le capitaine Hod, grand chasseur de tigres. En incluant le personnel nécessaire, ce sont dix personnes qui font route vers les contreforts himalayens.

    **********

    « Il s'agit d'un train routier tracté par une locomotive à quatre roues à vapeur en acier en forme d'éléphant dont les yeux sont des fanaux électriques. Elle peut atteindre 25 km/h et comporte des freins atmosphériques. Steam-House semble être inspiré du Rocket de George Stephenson qui atteignait 24 km/h. »

    La maison à vapeur

     

    Bien que le Rocket n'était pas la première locomotive à vapeur, il fut le premier à réunir plusieurs innovations pour produire la locomotive la plus avancée de son époque. C'est l'exemple le plus célèbre d'une conception évolutive de locomotives par Stephenson qui est devenu le modèle pour la plupart des machines à vapeur dans les 150 années suivantes.

    La maison à vapeur

    Extrait

    "Une maison roulante ! s'écriait-il, une maison qui est à la fois une voiture et un bateau à vapeur ! Il ne lui manque plus que des ailes pour se transformer en appareil volant et franchir l'espace !
    - Cela se fera un jour ou l'autre, ami Hod, répondit sérieusement l'ingénieur.
    - Je le sais bien, ami Banks, répondit non moins sérieusement le capitaine. Tout se fera ! Mais ce qui ne se fera pas, ce sera que l'existence nous soit rendue dans deux cents ans pour voir ces merveilles ! La vie n'est pas gaie tous les jours, et, cependant, je consentirais volontiers à vivre dix siècles - par pure curiosité !"

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :